Stérilisateurs et déshydrateurs pour une cuisine plus hygiénique et plus diététique

Vous voulez consommer des fruits en toute saison ? Le problème le plus souvent c’est de savoir comment les conserver. Heureusement, la technologie a voulu créer des appareils comme les déshydrateurs et stérilisateurs. Pour en savoir plus, passez sur mathon.fr/

Stérilisateur

Prenons d’abord le cas des stérilisateurs. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une un petit électroménager malin qui permet de stériliser vos bocaux. L’objectif étant de mieux conserver non seulement vos fruits, mais aussi vos viandes, compotes, sauce … durant plusieurs mois. Ils maintiennent également vos plats comme les soupes, du café chaud, du vin et du punch à bonne température avant de le servir en grande quantité.

Un stérilisateur se présente sous la forme d’une grande cuve avec un couvercle. Ces cuves sont généralement en métal, en plastique ou en inox. Il est important de noter que les cuves en métal ne se déformeront pas sous l’effet de la température et seront résistantes sur le temps par rapport au plastique.

Il en existe deux sortes : électrique et non électrique. Les stérilisateurs non électriques sont plus traditionnels par rapport aux stérilisateurs électriques et sont généralement moins chers que leur homologue à courant. De grande ou de petites capacités, ils sont dotés d’un thermostat et d’un minuteur, mais peuvent être aussi équipés de robinets et la puissance.

Quelques précautions sont nécessaires à l’utilisation d’un stérilisateur : N’utilisez que des bocaux propres, ajoutez toujours un nouveau joint de caoutchouc, n’utilisez que des aliments frais.

Déshydrateur

Et le déshydrateur ? À quoi ça sert ? Tout comme le stérilisateur, il sert également à conserver durablement et de manière hygiénique les aliments (fruits, légume, herbes, poissons…), mais à la différence du premier, le déshydrateur sert surtout à sécher nos aliments. Elle conserve et préserve néanmoins les qualités nutritionnelles de vos aliments.

Le déshydrateur élimine ainsi l’eau contenue dans les aliments à une chaleur comprise entre 30 °C et 50 °C. Il en existe également deux sortes : vertical ou horizontal. L’idéal est de privilégier le déshydrateur vertical que vous pourrez ajouter des plateaux pour augmenter la capacité de séchage. Les déshydrateurs verticaux sont peu encombrants contrairement aux déshydrateurs horizontaux. Ils sont toutefois à l’usage intensif. L’avantage avec le déshydrateur horizontal que vous n’aurez pas besoin de déplacer les plateaux.

Informations supplémentaires les concernant

Pour bien conserver vos aliments séchés, il faut les éloigner l’humidité et de la moisissure. Mettez-les dans un sachet plastique pour éviter au maximum le contact avec l’air. Nettoyez les plateaux du déshydrateur en les trempant dans l’eau chaude et frottez-les avec une brosse à poils souples.